Skip to main content

ce paris-brest …

la petite histoire ! comme vous l’avez sans doute lu sur instagram, c’est un de mes desserts préférés que je ne m’étais jamais vraiment amusée a revisiter.

voici ma recette.

Pour les choux:

– 250g d’eau
– 100g de beurre
– 1 bonne pincée de sel
– 4 a 5 œufs
– 150g de farine

. Préchauffez le four a 180°

. On commence par chauffer l’eau, le sel et le beurre coupé en morceaux, lorsque l’eau est à ébullition, ajoutez la farine en une seule fois et mélangez vivement pour réaliser la « desséche ».

Astuce de tata gabboche: la desséche qu’est ce que c’est ? et bien c’est quand votre pâte se décolle des parois de la casserole.

. Une fois la desséche prête, faites la refroidir au robot (refroidir est un bien grand mots, j’attend que la vapeur s’évapore enfaîte) puis ajoutez les œufs un a un.

. La texture de votre pâte ne doit pas être trop liquide ni trop ferme, vous devez obtenir un « ruban cassant » au bout de votre fouet

. C’est terminé vous pouvez pocher vos choux avec une douille ronde lisse et les mettre au frais le temps que votre craquelin soit prêt.

Pour le craquelin violet:

– 80g de beurre pommade
– 80g de farine
– 80g de sucre pure canne
– Colorant violet et rose en poudre



. Rien de plus simple, à la main ou au robot mélanger le tout pour obtenir une pâte homogène.

. Ajoutez les colorants petit a petit pour obtenir la bonne couleur.

. Etalez entre deux feuilles de papier cuisson et laissez au congélateur une bonne demi heure.

. Une fois qu’il est bien froid, il vous faut un emporte pièce de la même taille que vos choux, puis placer vos cercles de craquelin sur les choux.

. Au four pendant 30 à 40 minutes selon le four et SURTOUT n’ouvrez pas la porte du four !

Pour le praliné noisette:

– 300g de noisettes
– 150g de sucre
– 50g d’eau
– une bonne pincée de fleur de sel

Astuce ! je vous explique comment faire un praliné mais rapide, pas de sablage juste un bon mixeur.

. Commencez par torréfier les noisettes à 165° pendant 20 minutes.

. Pendant que les noisettes refroidissent faites votre caramel, oui ça fait peur je sais mais pas de panique restez patient et vigilant, tout se passera bien. Laissez l’eau et le sucre a feu doux et surtout ne touchez a rien pour éviter que le caramel ne « masse », c’est a dire … b qu’il foire tout simplement.

. Une foie le caramel prêt, étalez le sur une feuille silicone pour qu’il refroidisse rapidement.

. Le caramel est froid, cassez le et vos noisettes bien torréfiées, mettez le tout au mixeur avec une bonne pincée de fleur de sel et mixer jusqu’à ce que la texture du praliné vous plaise.

Voilà ce praliné de fou malade maintenant place a la crème mousseline gourmande

Pour la crème mousseline:

-250g de lait demi écrémé
– 1 oeuf
– 60g de sucre
– 1 gousse de vanille
– 20g de poudre a crème
– 125g de beurre pommade
– 70g de praliné

. On commence par faire bouillir le lait, la vanille fendue en deux et grattée préalablement avec un peu de sucre pour éviter que le lait n’accroche a la casserole.

. Dans un cul de poule, mélangez le reste du sucre et l’œuf jusqu’à ce que le mélange ne blanchisse, ajoutez la poudre a crème.

. Versez une partie du lait dans le cul de poule et mélangez « intimement », remettez le tout dans la casserole et mélanger jusqu’à ce que la préparation épaississe.

. Débarrassez et laissez refroidir, Ajoutez le beurre pommade quand la crème pâtissière est a la même température.

Astuce ! il faut absolument que le beurre soit bien pommade, travaillez le avant au robot par exemple, et ajoutez la crème pâtissière petit a petit pour éviter les grumeaux. Si par hasard la préparation tranche, pas de panique vous pouvez rattraper tout ça au bain marie.

. Terminez avec le praliné.

Pour mettre la crème et le praliné a l’intérieur de votre choux c’est simple, faites un trou en dessous de votre choux, mettez la crème sans remplir le choux puis avec une douille plus petite mettez le praliné.

encore une fois pour la décoration laissez libre court a votre imagination!

cakement votre <3

Astuce ! la décoration est faite avec de l’isomalt que j’ai coloré, puis avec une fourchette je me suis amusée a faire des cheveux d’ange.

 » Le seul mur qui vous empêche d’avancer c’est celui que vous créez avec votre pensées »

Nicole Bordeleau

Leave a Reply

Résoudre : *
25 × 17 =